• Florian Ozainne

Droits humains et migration

"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité". Tout le monde connais probablement l'article premier de la déclaration universelle des droits de l'homme adoptée le 10 décembre 1948 par l'assemblée générale des Nations unies. Le 22 décembre nous nous sommes plus intéressés à la question de la migration et de l'article 13 qui stipule que "Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays".


Les soins préhospitaliers auprès des personnes réfugiées, demandeuses d'asile ou migrantes sont assez fréquents. Ces situations sont parfois complexes à aborder. A commencer par la barrière de la langue qui impact le devenir de ces populations (relation d'aide plus limitée, approfondissement des anamnèses, etc.). De plus, celles-ci mettent les ambulancières et ambulanciers au contact de la précarité, aux conséquence de la difficulté d'accès aux soins, du stress de l'incertitude d'une procédure de demande d'asile, aux peurs d'être dénoncé, etc.

Caroline et Lolita d'Amnesty international sont venues à l'école pour nous immerger dans ces parcours de vie souvent tragique à l'aide d'un jeux de rôle très bien construit. Un regard sur des itinéraires de vie de différents pays et parfois une découverte de ceux qui sont au plus proche de nous. Puis en petits groupes, un moment de partage avec les animatrices pour cerner les enjeux humains, sociaux et politique.

Une expérience enrichissante pour mieux armer les futurs professionnels sur ces questions complexes.

Plus d'informations sur ces sujets au travers des vidéos disponibles sur la chaine youtube d'Amnesty International.



Florian, Laurent, 2ème année.

116 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout