top of page
  • Florian Ozainne

Premiers répondants Save a Life et étudiant-es de 2ème année : atelier conjoint.

Lors d'arrêt cardio-respiratoire, il est important que les manœuvres de réanimation débutent le plus rapidement possible. C'est dans cet esprit que Save a Life a vu le jour. Grace à ses 1550 membres, alarmés par le 144 en même temps qu'une ambulance, le SMUR des HUG ou l'hélicoptère REGA 15, dans plus 70 % des cas, un ou plusieurs premiers-ères répondants-es se trouvent sur place pour débuter les manœuvres de réanimation. Pour une équipe ambulancière, avoir de l'aide est crucial pour permettre de garantir un massage cardiaque externe de qualité et permet de libérer un/une ambulancier-ère pour avancer dans le prise en charge avec notamment la pose d'une perfusion et l'administration de médicaments comme l'adrénaline. Début janvier, une dizaine premiers-ères répondants-es se sont immergés dans une simulation de prise en charge, suivi d'un débriefing afin de souligner ce qui a été bien réalisé et proposer des pistes d'amélioration.

Une journée riche d'enseignements réciproques et au vu de l'intérêt que cela à suscité de part et d'autre à reproduire durant l'année scolaire.

Florian Ozainne



129 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page